Navigation Menu+

La sophrologie

L’ALLIANCE DU CORPS ET DE LA CONSCIENCE

J’ai envie de vous parler de la SOPHROLOGIE d’une manière moins consensuelle que dans les manuels et de vous donner une définition plus reliée à l’expérience. Voilà maintenant 18 ans que la Sophrologie est entrée dans ma vie, ainsi que dans la vie de toutes les personnes que j’ai accompagnées sur ce chemin de l’être.

Généralement on fait appel à la Sophrologie lorsque les perturbations de l’existence nous mettent dans un stress au-delà du supportable, lorsque le surmenage, l’insomnie, l’anxiété, la déprime, la maladie, les troubles somatiques, génèrent des tensions émotionnelles qui prennent une trop grande place dans le quotidien de la vie.

Il est certain que quelques séances de Sophrologie alliées à la relaxation vont ramener le calme, aider à prendre du recul, permettre au corps de retrouver le sommeil et au psychisme de s’apaiser.

La Sophrologie est une bonne indication aussi pour des passages exposés qui exigent un esprit serein, un corps reposé, par exemple, un  examen, une compétition, un défi professionnel, un projet créatif, une activité artistique, etc…

L’objectif atteint, il est possible de s’arrêter là, de réorienter son regard, de se sentir mieux et reprendre sa route.

On peut aussi décider de continuer à pratiquer ce fameux travail sur le schéma corporel, cette écoute particulière du langage du corps, cette étape sophronique qui va enrichir le corps de sensations nouvelles  positives. Voilà une des grandes forces de la sophrologie, le ressenti corporel, le vécu de la sensation, l’accueil de l’émotion, la respiration comme une présence. Des moments éblouissants de lien, d’unité, de vivance corporelle.

On peut aller rencontrer encore plus profondément ces lieux de notre corps, aller à la découverte de notre manière de toucher, de sentir, de goûter, de voir, d’écouter : ces 5 sens merveilleux qui racontent notre histoire, qui nous mettent en relation permanente avec la vie, la nature, avec l’autre, notre prochain.

Un dévoilement sur nous-mêmes : comment fonctionnons nous ? Quels sont nos sens dominants ? Comment les développer, les enrichir. La Sophrologie  offre cette ouverture et cette aventure que représente  la possibilité  de contacter, de laisser éclore,  celui que l’on appelle le 6ème sens, ce maître intérieur qui nous guide et se manifeste à notre insu par l’intuition.

On peut continuer l’expérience, rentrer dans la conscience des espaces de bien -être qui se mettent en place à l’intérieur de soi . Ces espaces sont précieux, ils nous structurent, ouvrent les portes de la confiance, de la créativité, de l’imaginaire, des valeurs qui nous portent.

On peut aller encore plus loin : rencontre avec la phénoménologie de l’être pour explorer la conscience, ses capacités. Rencontre avec les éléments, notre biologie, notre espèce, notre humanité, la totalité de l’Univers.

Moments d’intégration bouleversants et magiques qui nous font pénétrer dans une conscience élargie.

Voir aussi la rubrique “Une brève histoire de la sophrologie”.